suctusstupratio


suctusstupratio
Barbarisme, dû à von Krafft-Ebing (1840-1902), qui, mot à mot, désigne une «succion déshonorante»: pratique féminine auto-érotique qui consiste en effet à sucer soi-même ses mamelons. Considérée à l’époque comme détestable, l’exhibition des «masturbations» mammaires de tous ordres participe aujourd’hui du plus banal scénario pornographique.
Chez l’homme, quelques acrobates dépravés ont pu laisser des témoignages d’auto-fellation, mais le fait est exceptionnel.
le DICO de l'amour et des pratiques sexuelles Par Jacques Waynberg

Dictionnaire de Sexologie. 2013.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.